Commission Gestion des Espaces

Adresse mail groupée de la commission : espaces@clap-lodeve.com

La commission est composée 3 membres actifs
Valy et Laetitia : gestion du planning
Carole : les référents de salle


Les documents de la commission

Il y a 1 fiche(s) correspondante(s) à vos filtres .

MANDALA HOLISTIQUE

Date : 01.04.2018
Type de document : Autre
Cette ressource concerne : Gestion de l'Espace
Description : Présentation de l’outils Mandala Holistique

  • Présentation mandala:

  • Le mandala holistique est un outil qui permet de définir un projet ensemble, de développer une vision commune. C'est un peu la carte de navigation du projet.

Il se décompose en quatre espace-temps:

Le premier espace-temps est celui du rêve, il est personnel, chacun d'entre vous cherche son inspiration dans son idéal pour enrichir l'idée commune.

La collecte des informations et leurs placements dans le mandala est le deuxième temps.

La naissance de la vision commune et la validation par consensus est le troisième espace-temps.

Le dernier temps est la recherche de "l'essence-tiel", la définition du projet en rédigeant la mission du groupe.

Les besoins que le mandala pourrait combler :

Besoin de clarification car interprétation des choses différentes selon les individus.
Travailler à un vocable commun.
Se pencher sur les projets à court, moyen et long terme.
S ‘accorder sur les objectifs, trouver une direction générale.

Travailler sur son honnêteté envers soi, envers le groupe (se positionner, le principe de réalité, ce dont nous sommes capable ensemble) .
Faire naître la vision commune du collectif, trouver ce qui nous rassemble.
Travailler la « forme » de fonctionnement, trouver une certaine rigueur, se mettre d’accord sur un cadre commun… afin d'avoir le plaisir de l’assouplir par la suite.
Fondation des valeurs communes, base et socle commun pour faire germer le projet.
C’est un outil qui peut révéler le potentiel du groupe mais aussi ses dissonances.

  • Quelques petites choses à comprendre sur ce qu’induit cet outil :

  • Pour que cela ne reste pas une « masturbation de cerveaux » ou des « discussion dans le vent », il y a une étape de mise en œuvre directe des décisions et/ou engagement qui ont été pris dans le mandala. Ce qui induit que ses décisions « fondatrices » de votre rêve commun doivent pouvoir être appliqué directement. Si cela n’est pas possible il vaut mieux expérimenter d’autres outils plus souples à ce niveau là.
Ce que je veux dire c’est que le groupe du mandala doit pouvoir prendre des décisions autant au niveau des valeurs, que de la manière dont elles vont s’ancrer dans votre quotidien (c’est tout l ‘enjeu parce que la tolérance, par exemple, ne s’exprimera pas de la manière pour chacun d’entre vous et ne s’exprimera pas de la même manière en fonction des thématiques choisies)

  • Organisation :

Sur une journée, on a besoin d’une grande salle où l’on peut tous être assis en cercle.

Pour garder son efficacité, il faut avoir des instants de break où l’on fait quelques choses de différent : petites animations, jeux, chants, cris… pour que l’on ne perde pas la moitié des participants au cours de la journée.

Défraiement:

Je mettrai aussi une boite prix libre pour que chaque personne puisse mettre ce qu'il estime être juste, pour le travail de médiation et d'animation de réflexion collective.

La question qui revient souvent :

  • Y’aura-t-il du temps de débat ? NON

Le but n’est pas de convaincre, c’est très important d’avoir cela en tête. On associe les idées ce n’est pas l’une OU l’autre mais l’une ET l’autre. Les craintes sont exprimées et on cherche des solutions pour que les peurs entendues, soient prise en compte.
Il y a une grande partie du temps qui est consacré à accorder les esprits, donc de la discussion s’installe pour arriver à un consensus. Ce temps n’est pas celui du débat parce qu’il n’est pas voué à convaincre. Ce temps est dédié à l’association des idées, comment articuler des pensées ou des idées pour qu’elles conviennent à tous.

Ce temps est nécessaire pour pouvoir développer une vision commune du projet mais cela demande d’être suffisamment disponible pour se projeter dans le temps, de penser son rêve, son idéal ainsi que les étapes qui permettent d’y accéder.
Auteur : Commission structuration
Typedoc