dernières nouvelles
Accueil » SYSTEME DE GOUVERNANCE

SYSTEME DE GOUVERNANCE

Notre fonctionnement collectif

Nous expérimentons le travail et la coopération en Collectif avec ses hauts et bas, ses moments difficiles et ses moments d’épanouissement.
Au travers de la Gouvernance nous essayons des chemins de fonctionnements autres que ceux auxquels nous sommes habitués et nous nous adaptons au fur et à mesure à ce que la vie Collective nous apporte.
Dans une recherche de simplicité, d’efficacité et de bon relationnel nous mettons en place des outils adaptés à notre situation, vision et possibilités.

 

En évolution constante, ce qui est posé actuellement

Les différents membres:

Membre utilisateur :

Toute personne qui adhère (à prix libre) pour pouvoir entrer dans le lieu.

Membre actif :

Est membre actif d’office, toute personne qui adhère à prix libre pour organiser une activité régulière dans le lieu. Un actif doit signer une « convention d’utilisation annuelle » et participer activement à au moins une commission ou a pris en charge au moins une mission.

Les personnes qui n’offrent pas d’activités peuvent devenir membres actifs . Passage « d’utilisateur » à membre-actif.
Une commission est composée d’actifs mais un membre utilisateur peut tout de même proposer son aide et collaborer en trouvant une commission de travail qui l’accueille ou par l’aide qu’il apporte régulièrement et de façon spontané.
Un membre actif, qui devient son parrain -marraine,  peut alors demander au CA de valider son passage  « d’utilisateur  » à membre-actif.

Formation du CA (Conseil d’Administration)

Une fois par mois,  chaque commission choisit en son sein, deux délégués. Les délégués se réunissent et forment le Conseil d’Administration (CA)
Le CA est donc uniquement constitué de délégués.
Leur rôle consiste à faire remonter les propositions des différentes commissions et ,sur les points à l’ordre du jour, prendre des décisions pour le fonctionnement du collectif.

Rôle du CA

Le CA se réunit minimum 12 fois par an. L’ordre du jour se redéfinit tous les mois selon les points étudiés et présentés par les commissions. Le CA prend la responsabilité de demander une réévaluation ou de directement valider les projets proposés.
Son but est de permettre une bonne gestion de l’association mois par mois,
C’est ausi un espace temps régulier qui permet la communication  et coordination entre les différentes commissions.
Le CA assume aussi le rôle de « gardien du lieu » ; en conséquence il reste attentif pour maintenir une ligne de conduite cohérente avec l’esprit dans lequel a été créé le Clap (collectif multiculturel, intergénérationnel, pluridisciplinaire, à but non lucratif et à caractère d’intérêt général)

Commissions

Les commissions sont des petits groupes de membres actifs oeuvrant dans un domaine spécifique : communication externe, événement, cantine, paperasse, travaux, structuration.
Les actifs se répartissent selon leurs aptitudes ou selon leur envie d’acquérir une compétence, afin que chaque commission soit efficace mais aussi dynamique et inventive.
Les personnes dans les commissions ne sont pas tenues d’y rester tout le temps, elles peuvent changer de commissions quand elles le souhaitent.

Les Missions

Afin d’aider et de participer au fonctionnement et à la vie du collectif des missions  sont proposés aux membres actifs qui habitent loin , ont moins de temps , ou autres raisons qui rend difficile leur participation à une commission.  Ils s’engagent  alors  à prendre en charge une ou plusieurs missions régulièrement.

Des exemples de Missions :

Lors d’événements :Déco, mis en place des salles, repas, rangement et ménage après
Affichages, flyage
Créer des affiches
Pendant les activités : Photographe
Entretien extincteurs, entretien trousse de secours
Organiser et mettre à jour les  tableaux du couloir, fléchage

Les Repas

Entre deux et cinq  fois par an, chaque membre actif est tenu d’élaborer un repas le samedi midi car c’est une source de revenu fiable pour payer les frais réguliers du CLAP (loyer, charges, … »)

Les référents de salle

Chaque salle à un référent  à qui on s’adresse pour tous les besoins, remarques, questions concernant le fonctionnement dans la salle.. Si besoin est, il remontera l’information, demande au CA.
Il y a aussi un cahier, mis en place dans chaque salle,  pour que les différents utilisateurs puissent communiquer entre eux.

Les marraines , parrains

Le parrain ou la marraine a comme fonction  de renseigner le nouveau venu  sur le fonctionnement du CLAP, de répondre aux éventuelles questions, de l’informer sur ses droits et devoirs , de l’aider dans son choix de participation.

Transparence financière

L’association est dotée d’un compte en banque. Elle se met en devoir de fournir une comptabilité claire concernant ses « rentrées » et « sorties »  d’argent . Les comptes sont régulièrement partagés avec les membres actifs du CLAP.

La liberté du CLAP

Pour rester indépendant, autonome, avec le moins de contraintes extérieures possibles, nous ne cherchons pas de subventions de l’Etat mais acceptons volontiers tout soutien, don, de personnes physiques enthousiasmées par notre  démarche.

 

Comment mettons nous nos valeurs en lien avec nos activités

Favorisons les cultures de tous, par tous et pour tous

C’est grâce à tous ceux qui proposent des activités régulières, créent des événements dans notre lieu ou proposent des outils permanent au sein du CLAP, par exemple la bibliothèque ouverte à tous, que les échanges culturels se font dans la bonne humeur.

L’éducation, la transmission, l’échange de savoirs font partie de cette culture pour tous, définit par l’éducation populaire et revendiquée par le CLAP.
En faisant ensemble, nous apprenons les uns des autres, nous enrichissons nos savoirs, selon nos envies et capacités. »
S’il y a lieu, au sein d’une commission , il est possible de former une autre personne , c’est la transmission du savoir.
Selon ses envies et capacités, il est donné à chacun de trouver et prendre sa place, pas toujours facile mais on y travaille.

Cultiver la solidarité

Les salles du CLAP sont accessibles à « prix libre et conscient », afin de permettre à des personnes qui lancent un projet de ne pas prendre de risque financier important et de tester sereinement sa viabilité.
L’évolution de la participation financière est sous le contrat morale  (libre et en conscience) d‘ajuster la participation  en fonction de ce que l’animateur gagne.

Les repas et la plupart de nos manifestations sont aussi à prix libre afin que chacun participe selon ses moyens.

De plus, suite à une réunion en pleinière (tous les membres actifs) un groupe de travail s’est crée pour réfléchir à d’autres moyens de faire vivre la solidarité au sein du CLAP.

Expérimenter des démarches coopératives, collaboratives et participatives dans un esprit de bienveillance

La vie du collectif, depuis un an déjà, a été l’occasion d’expérimenter différentes méthodes coopératives et d’enrichir, mois après mois, les outils collaboratifs à notre disposition :
– outils d’animation de réunion en petits et grands groupes, pour les réunions de commissions, les CA et les plénières,
– groupes d‘interview mutuelle, pour permettre l’expression apaisée de chacun et cibler les dysfonctionnements dans notre fonctionnement,
word café, pour faire un premier bilan du mode de fonctionnement mis en place dans chaque commission, …

Aujourd’hui, notre travail de structuration continu et des groupes de travail autour de plusieurs thématiques se sont mis en place pour avancer dans l’amélioration de notre fonctionnement :

Thématique Gouvernance :

Souveraineté du CA et des commissions
Admission / Séparation / Exclusion
Modalité des prises de décision et de leurs remises en cause
Composition de l’association : qualités de membres (actifs, usagers, bienfaiteurs + AUTRE à définir) droits, devoirs et responsabilités

Thématique Vie de l’association :

Comment assurer la sécurité psychique et émotionnelle des membres et du groupe ?
Comment assurer la sécurité physique des biens matériels des membres du groupe ?
Collaboration ? Coopération ?
Comment améliorer l’accueil ?
Comment vivre le CLAP dans la bienveillance ?

Thématique Solidarité

La solidarité au sein du CLAP : pour qui ? Pour quoi ? Comment ?
La solidarité vis à vis de l’extérieur

Par ailleurs,

une commission « Structuration » s’est créée afin d’améliorer la communication interne. Elle propose :
– la création d’outils techniques (wiki, mail groupé pour les commissions,…)
– l’accompagnement des membres actifs dans l’apprentissage de méthodes
– l’organisation régulière de réunions plénières.)

Suivant les problématiques qui émergent, des groupes de travail se mettent en place tout au long de l’année.

Toujours dans une optique d’expérimenter d’autres formes de vies sociales, notre économie est basée actuellement sur la confiance en l’être humain et ses choix en conscience, le prix libre.
Voir plus haut dans “cultiver la solidarité” et la page prix libre pour une petite réflexion sur le sujet.

Ce chemin, tracé collectivement, est parfois chaotique, incertain, fatiguant, mais, il est aussi plus enrichissant qu’un chemin tracé seul et donne naissance à de nombreux moments conviviaux, joyeux et enthousiasmants!

A l’heure actuelle nous sommes 47 membres actifs, personnes proposant des activités au sein du CLAP ou, militants souhaitant simplement participer à une aventure collective et voir naître un tel lieu à Lodève.

Comme le dit Sophie Rabhie, le facteur humain est presque ce qui fait la réussite d’un projet ou pas.
Et le plus important, l’éducation de nous même car on ne peut pas faire l’économie du travail sur soi lorsque l’on tend vers une démarche collective

Certains ont des activités soutenues, d’autres une seule fois par mois.
La participation de certains est très active, d’autres un peu moins et d’autres encore qu’il faut tirer par le bras.
Le temps, après qui chacun court, règle nos choix.
Est ce plus facile de faire les choses seul ?
Certainement, mais, malgré les hic et les floc, jour après jour, nous cheminons pour permettre à cette diversité, qui est aussi richesse, de fonctionner et de garder l’équilibre pour permettre au projet de vivre.

En conclusion, c’est une belle aventure qui donne sens et participe à cette nouvelle société où la responsabilité individuelle est liée au devenir Collectif.

Haut de page

Aller à la barre d’outils