Tel le phœnix, le CLAP renaît de ses cendres…

Après une année de pause obligatoire, le CLAP reprend ses activités. Ôde à la joie, aux corps et au vivre ensemble, le jardin ré-accueille ceux dont le ventre criait à la soif, l’acroyoga fait fureur et les ateliers théâtre se succèdent. Les chants résonnent entre les murs et l’ocytocine régale les oreilles des polyçons. 

Parmi les bourrasques, le vent nous chuchote des litanies de cantines et de bars à prix libres « Dadabaaaaaar » pouvons-nous entendre dans les ruelles de Lodève.  Tels les résistants d’un autre siècle, faute de passer à la radio, le code « Aux instants partagés » passe de coeur en coeur pour que tous se retrouvent sous le cèdre centenaire, certains soirs de la semaine… 

– « Ici Londres, les vaches sont arrivées cette semaine. Lundi soir et jeudi soir la traite est faite. Venez chercher votre lait et votre beurre. »

C’est le printemps, nous sommes encore là et nous y resterons. Haut les coeurs, CLAP de début. 

CLAP de début; CLAP de reprise, jamais CLAP de fin.

About CLAP

Check Also

CLAP et mesures sanitaires !

!! Les activités de groupe, cantines et cafettes n’ont pas lieu en période de confinement …

Aller à la barre d’outils